image telephone 01 47 03 15 90

Gratuit / lundi-vendredi 9h-18h

Portage salarial Paris
11, boulevard Brune
75014 Paris

Portage salarial Bordeaux
132 Rue Fondaudège
33000 Bordeaux

Portage salarial Lyon
Tour Britannia
20 Boulevard Eugène Deruelle
69003 Lyon

Logo calendier blanc logo calendier blanc Prendre rdv
Logo simulateur blanc Logo simulateur blanc Simulateur

Reconversion professionnelle : une tendance à devenir formateur indépendant ?

⭐ 5/5 (3 votes)

👁 161

⌛ 3 minutes

Deux contours de visage se font face à face. Une flèche pointe de la gauche vers la droite. Un titre est situé au-dessus de la flèche : reconversion professionnelle, une tendance à devenir formateur indépendant ?

Depuis plusieurs années, le marché de la formation professionnelle voit apparaître de plus en plus de formateurs indépendants. Au-delà du secteur de la formation, cette recherche de l’indépendance touche de nombreux domaines. Cette tendance s’est encore accentuée depuis la crise sanitaire. Accompagner les personnes à monter en compétences, développer leurs expertises et leurs soft skills est valorisant. C’est un métier qui a du sens et qui permet un épanouissement professionnel.

Quelles sont les qualités d’un formateur indépendant ? Comment exercer son métier et sous quel statut ?

Quel est le profil type du formateur indépendant ?

Avant toute chose, cela nécessite d’avoir trois casquettes. Le formateur est à la fois un entrepreneur, un expert dans son domaine mais surtout un pédagogue hors pair. L’objectif ? Élaborer des programmes de formation et transmettre une expertise, un savoir et des connaissances à un public de professionnels.
Pour ce faire, le formateur doit avoir des connaissances à transmettre et avoir le sens de l’écoute et la patience d’enseigner.

Cette activité permet également de concilier autonomie et liberté. Avec ce statut, le formateur peut donc s’organiser comme il le souhaite et fixer ses propres tarifs sans avoir à prendre en compte une hiérarchie.

Pourquoi de plus en plus de personnes deviennent formateur indépendant ?

Être formateur indépendant ne nécessite pas forcément d’avoir un diplôme antérieur ou même une formation. C’est pourquoi, cela reste accessible à toute personne qui souhaite transmettre son savoir et son expertise dans un domaine. Aussi, selon le statut choisi par le formateur, certains avantages (comme certains inconvénients) peuvent se présenter à lui.

Voici les statuts qui existent pour exercer en tant que formateur indépendant :

  • L’auto-entrepreneuriat (ou la micro-entreprise)
    Avantage : Cotisations sociales allégées
    Inconvénient : Pas de protection sociale
  • La société unipersonnelle
    Avantage : Chiffre d’affaires déplafonné
    Inconvénient : Création complexe et onéreuse
  • Le portage salarial
    Avantage : Avantages du statut de salarié et simplicité
    Inconvénient : Cotisations sociales d’un salarié

Seul le statut du portage salarial permet au formateur de bénéficier de la certification Qualiopi de l’entreprise de portage salarial. Plus besoin de créer une entreprise pour exercer. De plus, avec statut de salarié, le formateur cotise à l’assurance chômage et à la retraite des salariés.

Devenir formateur indépendant, un moyen de se reconvertir professionnellement tout en restant dans son secteur

La plupart des formateurs indépendants le deviennent après une expérience significative dans un secteur spécifique. Cette reconversion professionnelle naît d’une volonté de transmettre et d’enseigner. Se lancer en tant qu’indépendant permet d’avoir une réelle liberté que cela soit sur le choix des clients, des missions, des horaires et de son prix.
D’ailleurs, le statut d’indépendant attire de nombreux salariés car selon une étude de l’APEC, 57% d’entre eux seraient prêts à quitter le salariat classique pour devenir indépendants.

Choisir de se reconvertir en devenant formateur permet de continuer à s’épanouir en valorisant son expertise tout en développant de nouvelles compétences : innovation pédagogique, développement de soft skills, prospection commerciale, création d’offres, entretien de la relation client, mise en place de partenariats pour gagner en visibilité, etc.

Comment se lancer rapidement ?

La formation professionnelle est une activité réglementée. Pour pouvoir exercer et permettre aux clients de bénéficier de fonds publics ou mutualisés, le formateur doit obtenir la certification Qualiopi. Pour se faire, il doit créer une entreprise, s’enregistrer auprès de la Dreets, obtenir le numéro d’activité de formation et passer la certification. Le coût d’entrée peut être élevé pour celles et ceux qui souhaitent se lancer (entre 900 et 1600 euros pour la certification).

Le portage salarial est une solution alternative qui permet aux formateurs de se lancer en moins de 24h. Pour se faire, le formateur doit choisir une entreprise de portage salarial ayant le statut d’organisme de formation et qui détient la certification Qualiopi. La société de portage signe les conventions de formation avec les clients du formateur, facture les prestations. Ainsi les professionnels bénéficiant de la formation peuvent être subventionnés par les fonds publics et mutualisés. Le formateur exerce son activité sous le statut de salarié et peut démarrer très rapidement en toute sérénité. Le portage salarial est une réponse aux professionnels qui souhaitent réussir leur reconversion en tant que formateur indépendant.

19 janvier 2023

Catégorie(s) : Actualités, Formations

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par

Suivez sur Twitter ou Linkedin