image telephone 01 47 03 15 90

Gratuit / lundi-vendredi 9h-18h

Portage salarial Paris
11, boulevard Brune
75014 Paris

Portage salarial Bordeaux
132 Rue Fondaudège
33000 Bordeaux

Portage salarial Lyon
Tour Britannia
20 Boulevard Eugène Deruelle
69003 Lyon

Logo calendier blanc logo calendier blanc Prendre rdv
Logo simulateur blanc Logo simulateur blanc Simulateur

Interview podcast d’Armelle Van Lerberghe, formatrice musicale et WordPress

⭐ 5/5 (2 votes)

👁 579

⌛ 5 minutes

Podcast Prium, série "Paroles de Portés" avec Armelle Van Lerberghe, formatrice WordPress. En médaillon, la photo portrait couleur de Armelle Van Lerberghe.

Formatrice à double casquette, Armelle nous fait découvrir son activité et la façon dont elle joint ses compétences web et musicales. Forte de plusieurs années d’expériences, elle explique comment organiser ses formations et comment le portage salarial est devenu une solution optimale. Découvrez son témoignage à travers notre podcast ?

 

Qui est Armelle Van Lerberghe en quelques mots ?

Basée en Corse, je suis musicienne de formation et webmaster, le tout regroupé  dans un seul travail : la formation.

Alors quelles sont les qualités requises pour être dans l’informatique et dans la musique ?

En fait, c’est le hasard de la vie qui a fait ça. Évidemment, il n’y a pas d’école qui vous dit : vous allez devenir webmaster et musiciens ? Non. Je suis musicienne de base. Je n’ai fait que cela, formatrice dans la musique. Donc, ça s’apprend. C’est plus de dix ans d’études et ensuite, C’est le hasard de la vie qui a fait que j’ai rencontré une personne qui travaillait sur les sites web pour les artistes. Alors, beaucoup de peintres, sculpteurs… et également des musiciens, ce que j’étais et dont lui-même. Il n’y avait que des musiciens dans la boîte en fait, et en réalité, à la base, j’ai appris ça sur le tas. L’avantage d’être musicienne, c’est qu’on a un sens esthétique, je pense, plus poussée qu’une personne lambda, qui n’a jamais fait d’études dans ce domaine-là. Domaines artistiques ou autres, évidemment pas que la musique. Voilà un petit peu la raison qui m’a amené à faire les deux dont la formation. Parce que je ne crée pas que des sites web. Je forme énormément parce que je pense que tout le monde doit être autonome sur sa visibilité en ligne

Comment arrivez-vous à promouvoir votre activité et à vous démarquer de vos confrères et vos consoeurs ?

Alors je vais répondre en deux temps : la promotion et le démarquage. La promotion, c’est beaucoup encore du bouche-à-oreille. Il faut le savoir et indépendamment de ça, je travaille beaucoup avec les réseaux sociaux, notamment LinkedIn, parce que dans mon domaine, c’est le principal, le plus plus intéressant, le plus important. Ça, c’est pour la promotion mais aussi beaucoup de bouches à oreilles. Les gens font ma promotion eux-mêmes. La deuxième partie de la question était le démarquage : comment j’arrive à me démarquer ? En fait, je crois que c’est cela vient de la promotion. C’est à dire que les gens savent que leur site est esthétique. J’ai vraiment une vision esthétique au niveau des couleurs, mais également au niveau de la mise en page. Je ne me contente pas de suivre la création. Je prends beaucoup de liberté. Je ne suis pas que ce que les clients veulent ou que ce que la maquette impose. J’adapte vraiment et réellement à la personnalité du client. Je pense que la carte de visite numérique doit refléter aussi ce qu’est la personne.

Alors, laquelle des formations vous exercez le plus?

C’est très égale. Je mélange le tout et au niveau du temps c’est mélanger aussi, en fait. Je suis “switch” (alterner, ndlr) en permanence entre la musique, la création de sites mais aussi du marketing digital. C’est donc vraiment imbriqué ou pas… c’est à peu près du cinquante-cinquante.

Et alors, où se trouvent vos clients, Armelle ?

Partout et pas que en France et en Corse, partout dans tous les pays francophones, en fait. C’est facile, même au niveau de la musique. En Corse, on fait des cours évidemment en présidentielle, mais je donne des cours également en visio.

Et alors, vous préférez le distanciel ou le présidentiel ?

Alors, j’avais une préférence pour le présidentiel, mais ça, c’était avant. En fait, je fais beaucoup les deux et je mixe les deux. C’est très bien. Parce que cela permet de voir la personne… ça permet de travailler. On peut partager avec les outils actuels, c’est très facile, ça s’est complètement démocratisé. Bon après, je ne vous cache pas que je préfère le présidentiel.

Et combien de temps dure vos formations ?

C’est complètement aléatoire. Bien souvent, ça peut être des “one-shot” (un cours unique, ndlr) trente minutes pour des points précis, des choses à éclaircir. Sinon en général, c’est une heure ou des modules de trois heures quand c’est une formation. Par exemple, la formation WordPress qui dure trente-cinq heures, si c’est en visio, on la fait par des modules de trois heures avec une pause au milieu comme en centre de formation. En présentiel, ça peut être une semaine d’affilée trente-cinq heures, sept heures par jour.

Vous êtes un portage salarial chez Prium Formation. Quels sont les avantages liés à ce statut ?

Que des avantages !… Mais vraiment. En tout les cas, pour moi. Parce que d’abord, vous (Prium Formation, ndlr) êtes le seul à regrouper ce qui me correspondait. Ça peut ne pas correspondre à tout le monde. Mais en tout cas pour moi, c’est parfait. Je peux mettre toutes mes formations en visio. J’ai des petits modules où les gens se connectent sur des cours en vidéo. Donc c’est moi en vidéo pré-enregistrée, bien sûr. Pas en présentiel ni en distanciel. Ils se débrouillent par eux-mêmes. Et cerise sur le gâteau, je peux intégrer aussi toutes les formations musicales, ce que bien souvent on ne peut pas faire. C’est donc franchement que du bonheur. Votre système, il est génial. La plate-forme est très facile, intuitive et vous êtes tous adorable. Si j’avais su, j’aurais fait bien avant. Sincèrement !

Mais alors dites nous pourquoi avez-vous décidé de vous lancer en portage salarial?

Ça fait longtemps que je connais le portage salarial et ça ne me convenait pas. Je m’étais renseignée, il y a quelques années. C’était beaucoup moins développé que maintenant. Il faut le dire. Le déclencheur a été ma problématique CPF et OPCO. Toute seule dans mon coin, je n’ai pas envie de me lancer dans une certification Qualiopi. J’ai le Datadock mais pas la certification Qualiopi. Financièrement, c’est très cher, c’est très compliqué et ça prend du temps… Quand on est seul, je trouve alors que le portage salarial a vraiment là tout son sens. Je vous le dis : si je l’avais su, je l’aurais fait avant. Ce qui m’a décidée par rapport à Prium d’abord, c’est que vous êtes très réactif. J’ai tout de suite eu contact avec avec Zara (Lahlou, ndlr), qui est adorable. C’est aussi votre système qui est très très bien fait. Encore une fois, la plateforme est très intuitive. C’est très pratique, c’est rapide, vous gérez tout. Nous, nous n’avons plus qu’à travailler. En fait, vous me vous fait gagner du temps.

Donc vous avez trouvé votre bonheur, on peut le dire ?

Oh oui, complètement ! Complètement ! Vraiment !

Terminons cette interview par trois petites questions rapides. Tout d’abord si vous étiez une oeuvre musicale, laquelle seriez-vous ?

Je ne vais pas citer une oeuvre. Je vais citer un compositeur : Vivaldi. Époque baroque. Pourquoi ? Parce que c’était fou. C’était gai , c’est c’est pétillant, pleine couleur baroque.

Quel proverbe vous qualifie le mieux, Armelle ?

Je pense “qui ne tente rien n’a rien”. Je crois que c’est vraiment celui-là. C’est-à-dire que quand on essaie pas, on ne risque pas de se planter mais on n’apprend rien non plus. Donc il faut… il faut faire.

Comment qualifieriez-vous votre accompagnement avec Prium Formation en trois mots ?

Ce sera : “efficacité”, “professionnalisme” et le côté “très très pratique”.

 

 

Une formatrice à côté d'un paperboard écoute la question d'un apprenant
Portage salarial pour formateur
Prium Formation est certifiée Qualiopi !

26 mai 2023

Catégorie(s) : Interviews

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par

Suivez sur Twitter ou Linkedin