image telephone 01 47 03 15 90

Gratuit / lundi-vendredi 9h-18h

Portage salarial Paris
11, boulevard Brune
75014 Paris

Portage salarial Bordeaux
132 Rue Fondaudège
33000 Bordeaux

Portage salarial Lyon
Tour Britannia
20 Boulevard Eugène Deruelle
69003 Lyon

Logo calendier blanc logo calendier blanc Prendre rdv
Logo simulateur blanc Logo simulateur blanc Simulateur

Quelle rémunération pour un formateur en portage salarial ?

⭐ 5/5 (3 votes)

👁 1206

⌛ 4 minutes

Des pièces jaunes tombe dans une tirelire sous forme de cochon rose.

Le métier de formateur indépendant est un métier de plus en plus plébiscité par les professionnels. Afin de favoriser la formation, l’État français a mis en place le Compte Personnel de Formation (CPF) à travers la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale publiée le 5 mars 2014. Le CPF est destiné aux travailleurs du secteur privé et agricole de plus de 16 ans et aux personnes en recherche d’emploi. Il permet de pouvoir financer une ou plusieurs formations.

 

Au cours de leur carrière, beaucoup effectuent une reconversion professionnelle pour devenir formateur. Cette activité est enrichissante autant pour les apprenants que pour les formateurs. Mais cela demande de respecter de nombreuses obligations :

 

  • Établir un bilan pédagogique et financier chaque année
  • Mettre en place un règlement intérieur dans les 3 mois du début de l’activité
  • Inscrire le numéro d’activité sur tous les documents
  • Obtenir la certification Qualiopi pour permettre aux clients de bénéficier de fonds

Au-delà de ces obligations, l’activité de formateur indépendant, qu’il soit en portage salarial ou non, implique de vendre son savoir et d’accompagner les professionnels dans un domaine avec un contexte pédagogique. Une question se pose : comment évaluer le coût de cette transmission de savoir et surtout, quelle rémunération à la fin ?

La rémunération dépend de votre statut de formateur

Dans le cadre de cette activité, vous avez le choix entre 3 statuts

 

  • L’entreprise individuelle (dont l’auto-entreprise)
  • La création d’une société unipersonnelle
  • Le portage salarial

Ce choix de statut dépend de votre situation professionnelle et de votre projet. C’est sur le site de l’URSSAF que vous pourrez effectuer la procédure de création.

 

Si vous choisissez le statut d’auto-entrepreneur, votre salaire brut correspondra à votre chiffre d’affaires. Celui-ci devra être déclaré à l’URSSAF. Puis, ce seront les cotisations sociales qui seront prélevées en fonction du montant perçu. Votre salaire en tant qu’auto-entrepreneur et formateur dépend donc des prestations que vous aurez réalisées et facturées.

 

Dans le cas de la société unipersonnelle, votre chiffre d’affaires est déplafonné. Vous avez également la possibilité de déduire vos frais professionnels. Votre responsabilité est limitée à votre patrimoine professionnel, vos charges et vos frais sont déductibles.

 

Enfin, si vous décidez d’être formateur indépendant en portage salarial, vous serez salarié de la société de portage et vous recevrez un bulletin de salaire. Ce statut est sécurisé et simple car vous pourrez vous décharger de toute gestion administrative. Le portage salarial vous permet de faire le focus sur votre profession en toute tranquillité. Pour cela, vous devrez communiquer vos factures auprès de la société qui va générer votre bulletin de salaire.

 

Ce statut vous permet également d’être rémunéré pendant les phases d’intermission et de bénéficier des avantages du salariat. Faites dès maintenant une simulation de votre salaire pour connaître votre salaire en portage salarial.

Votre rémunération de formateur dépend des tarifs du marché

En France, le marché de la formation représente environ 30 milliards par an. En 2022, on estime qu’un formateur indépendant gagne en moyenne entre 32 000€ et 65 000€ brut par an. De plus en plus de formateurs proposent leur savoir notamment sous forme de e-learning. Cela a permis le développement de supports vidéos, écrits audios mais aussi de nombreux webinars et vidéo-conférences.

 

Si vous souhaitez vous lancer en tant que formateur indépendant, vous devez étudier le marché. Cela signifie de prendre en compte plusieurs points :

 

  • Analysez votre domaine de formation : il s’agit ici de prendre en compte la rémunération associée à votre domaine. Vous saurez également si ce domaine sollicite la formation
  • Étudiez les tarifs de vos concurrents : cela vous permettra de vous positionner
  • Prenez en compte votre expérience : car vous devrez fixer vos tarifs en fonction de l’expertise que vous proposez. Plus votre expertise est riche, plus vos tarifs pourront être élevés. Mais cela doit rester relatif. N’oubliez pas que vous recherchez des apprenants avant tout
  • Analysez la demande dans votre domaine : si vous êtes seul sur le marché, il vous sera plus facile d’augmenter vos tarifs. En revanche, dans le cas contraire où la demande est faible, vous devrez aligner vos tarifs en fonction de cette demande

Votre rémunération dépend de votre TJM

Dans le cadre de vos services fournis en tant que freelance, vous devrez évaluer le coût global de votre formation en utilisant le taux journalier moyen, appelé aussi TJM. Il faut d’abord estimer le nombre de jours travaillés pour un client pour envisager votre salaire sur une mission et couvrir vos charges relatives à l’activité. Vous pourrez également déterminer si votre activité de formateur indépendant est rentable.

 

Pour fixer ce TJM, vous devrez prendre en compte les dépenses associées à votre formation (éventuels coûts de déplacement, le format de votre formation, le matériel nécessaire, taxes, loyer etc.). C’est le point le plus important pour couvrir les charges. Tout dépend par la suite de votre statut de formateur. En portage salarial, vous avez la possibilité de vous faire rembourser certains frais.

 

Lorsque vous débutez votre activité d’indépendant, n’hésitez pas à préciser votre TJM auprès de vos clients. Cela permettra à vos futurs clients de l’analyser et de le comparer. Vous pouvez également l’inclure dans votre CGV Freelance.

 

La rémunération en tant que formateur indépendant est un critère important pour lancer votre activité. Le portage salarial peut s’avérer être le statut le plus serein car il vous permet de vous concentrer uniquement sur vos formations. Vous pourrez ainsi trouver votre rythme de travail et l’organisation adéquate pour vos projets.

Ce statut vous intéresse ?

Prenez contact avec notre équipe Prium Formation :

 

 

 

Formateur indépendant
Comment devenir formateur indépendant ?
Une pince à linge bleu porte une carte blanche avec l'inscription "FAQ".
Devenir formateur : les réponses à vos questions

15 février 2023

Catégorie(s) : Formations

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par

Suivez Maïssa sur Twitter ou Linkedin