image telephone 01 47 03 15 90

Gratuit / lundi-vendredi 9h-18h

Portage salarial Paris
11, boulevard Brune
75014 Paris

Portage salarial Bordeaux
132 Rue Fondaudège
33000 Bordeaux

Portage salarial Lyon
Tour Britannia
20 Boulevard Eugène Deruelle
69003 Lyon

Logo calendier blanc logo calendier blanc Prendre rdv
Logo simulateur blanc Logo simulateur blanc Simulateur

Le télétravail est-il écologique ?

⭐ 5/5 (2 votes)

👁 1479

⌛ 3 minutes

Ambiance télétravail avec un ordinateur portable posé sur une table en bois à coté d'une tasse de café, un bloc-note et téléphone portable.

Pendant le premier confinement, des études ont permis de montrer un effet positif de la réduction des déplacements sur l’environnement.
En effet, moins de déplacements c’est moins de pollution, on peut donc penser que le télétravail est écologique mais c’est plus complexe que cela.

L’impact positif sur l’environnement

Tout d’abord, il existe des effets positifs du télétravail sur l’empreinte carbone. Ces effets sont visibles sur la consommation énergétique des entreprises ou encore sur les émissions de particules fines dues aux déplacements.

L’impact sur le trafic routier

En France, des études ont montré qu’au moins 70 % des Français utilisaient leur voiture personnelle pour les déplacements journaliers liés au travail. L’Ademe a donc étudié l’effet du télétravail sur la pollution et a constaté que trois jours de télétravail par semaine permettrait une réduction de 58 % les particules fines liées aux déplacements. On peut donc conclure sur ce premier point que le télétravail est positif pour la réduction des émissions de CO2.

L’impact sur la consommation énergétique sur les lieux de travail

De plus, au cours du premier confinement, RTE (gestionnaire de transport électrique français), a constaté une diminution de la consommation électrique de 15% en comparant le mois de mars 2020 et celui de mars 2019. Globalement, Enedis a constaté une chute de consommation de 11,3% sur le réseau entre mars 2020 et mai 2020.

Ainsi, en analysant ces quelques chiffres il est possible de ne trouver que des avantages sur l’environnement.

Cependant, le télétravail ne suffit pas pour adopter une démarche écologique. En effet, pour encore mieux faire, il est possible de trouver des guides expliquant comment réduire son empreinte carbone et ainsi réduire ses émissions de CO2 tout au long de l’année. Car, malgré les points positifs du télétravail, il existe aussi des points négatifs qui contrebalancent ces aspects.

Les aspects négatifs

Qu’en est-il des autres déplacements?

Toutefois, à la fin des confinements, être en télétravail permettra de libérer du temps dans la journée en éliminant les déplacements. Ce temps, une fois libéré, pourrait servir à des déplacements qui n’auraient pas eu lieu sans télétravail. Et si ceux-ci sont effectués dans un véhicule personnel, le bilan carbone de la journée s’alourdit. Ainsi, pour un impact positif, les déplacements liés au travail ne doivent pas être remplacés par d’autres déplacements qui émettront des particules fines.

L’augmentation de la pollution numérique, un défi pour l’environnement

De plus, une pollution moins visible mais tout aussi présente est accentuée par le télétravail. Il s’agit de la pollution numérique, qui émet 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. En augmentant la digitalisation des activités et des échanges avec le télétravail, la pollution numérique augmente elle-aussi. En effet, le télétravail s’appuie sur des échanges d’emails, des visioconférences,… ce qui demande des infrastructures (comme les data centers) importantes pour faire fonctionner internet.

L’augmentation des consommations énergétiques personnelles

Pour finir, télétravailler signifie aussi une augmentation de la consommation d’énergie personnelle. Ainsi, deux phénomènes simultanés sont créés, une diminution de la consommation énergétique sur le lieu de travail et une augmentation de la consommation personnelle. En effet, la consommation individuelle (chauffage ou climatisation) augmente tout comme la consommation d’électricité liée aux lumières allumées lors du travail ou au matériel en charge. Au cours du premier confinement, les fournisseurs d’énergie ont constaté une augmentation de la facture d’électricité et de gaz des français en télétravail de 18 à 97€. En tant que particulier, l’augmentation a un réel impact sur le mode de vie, il est donc possible de comparer les fournisseurs d’énergie pour réduire le montant de leurs factures.

Ainsi, le télétravail n’a pas un effet totalement positif sur l’environnement. De plus, les industries ayant repris leurs activités, la baisse de la consommation professionnelle n’est ressentie que par les entreprises où une partie de leurs employés restent en télétravail.

Ainsi, pour réduire son empreinte carbone, le télétravail ne suffit pas car même s’il permet une diminution de l’émission de gaz à effet de serre, cela augmente aussi les consommations personnelles. Donc, pour que le télétravail soit efficace, il faut qu’il soit couplé avec un mode de vie plus écologique et des pratiques durables.

Bien-être au travail
Bien être au travail & sécurité
burn-out
Santé au travail, prévenir du burn-out

7 décembre 2020

Catégorie(s) : Astuces

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par

Suivez Wai sur Twitter